~~ psychogirl ~~

Un psychotique, c'est quelqu'un qui croit dur comme fer que 2 et 2 font 5, et qui en est pleinement satisfait. Un névrosé, c'est quelqu'un qui sait pertinemment que 2 et 2 font 4, et ça le rend malade ! (Pierre Desproges)

22 juin 2007

Dieu m'appelle...

terre_mains_de_Dieu_1_

suivre Dieu... l'ecouter ou le hair??? je ne sais plus... les anges me parlent et Dieu lui meme s'est adressé a moi... je dois le rejoindre... vivre a ses coté... pour accomplir sa tache...  mais avant tout je dois prouver de quoi je suis capable pour lui... déréalisation ou réalité??? réalité je pense... oui il était là auprés de moi... j'ai senti sa presence... il a rechaufé mon coeur... mais se qu'il me demande est dur... je dois souffrir pour lui comme son fils a souffert pour nous... je dois accomplir le souhait de Dieu... pour pouvoir le rejoindre...

Posté par granouche à 16:32 - ~~ L'antre de psychogirl ~~ - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    mouais çà sent le suicide, le couvent, ou l'hopital psychiatrique tout çà...

    Posté par Ane o nîmes, 23 juin 2007 à 02:29
  • gné.

    ILLUSION, ilusion totale, pas de réalité, rien.

    Dieu ne te parle pas, pas plus qu'il parle à ta gerbille ou à mon lit. C'est dans ta tête, juste ta tête, réagis merde !

    Le jour où dieu te dira d'aller poignarder ta psy tu le suivras aveuglément ou tu réaliseras que tes pensées te trompent ???

    Et même en admettant qu'il existe, tu crois pas que t'a le temps d'aller le rejoindre ???et que tu peux très bien mener ta vie avant ? Pendant encore longtemps.

    La plupart des gens n'entendent pas dieu , ne se demandent pas s'ils doivent lui faire plaisir ou non, alors pourquoi toi tu le devrais? Tu peux me répondre ? REAGIS.

    Merde ça va aller jusqu'où comme ça ? tu demandes de l'aide, on t'en donne. Et finalement tu conclues que mieux vaut écouter dieu ... C'est pas une menace, loin de là, mais fais attention, un jour à préférer écouter tes voix que les gens REELS tu risques de te retrouver vraiment seule. Y'a encore des gens qui essaient de te convaincre que ... mais le jour où ces gens se lasseront , ça ne sera pas de la volonté de dieu, mais justement parce que tu auras préféré lui faire plus confiance qu'aux personnes.

    Désolée d'être brutale mais OUVRE les yeux. Et je le serai (brutale) jusqu'à ce que tu réagisses VRAIMENT. Je ne dis pas que tu es responsable, juste de réagir, et de prendre les choses en main. Il y a des choses que toi seule peut décider de régler (et pas en faisant des conneries, je précise) et pour lesquelles on ne peut rien. Si tu ne veux pas t'en sortir, tout l'aide du monde ne te servira à rien.

    Posté par lénouche, 23 juin 2007 à 02:41
  • colère

    Avec Lénouche, nous avons découvert ce nouveau post. D'où ma réponse qui suit la sienne...

    Que dire?

    A l'époque où l'on s'est connues, j'avais des mots pour te soutenir, t'aider. Aujourd'hui je n'en ai plus, je suis muette. Je ne sais même plus si c'est parce que je ne veux plus ou ne peux plus. Un mélange des deux très certainement.Du coup je m'éloigne...ou je m'en vais, a toi de juger selon les rares fois où l'on se parle.

    Un jour j'ai eu les mots pour t'aimer et c'était vraiment sincère. Aujourd'hui, j'ai mal. Tout simplement mal.C'est vrai cette rupture, c'était moi, je n'avais plus de sentiments, je n'y arrivais plus...mais as tu réfléchis à la cause?Je ne mets absolument pas en cause ton mal être, loin de là, je veux juste te montrer qu'à bout de force, à trop vouloir aider on finit par decider de "partir" parce que la personne s'enfonce petit à petit, de plus en plus et qu'à côté de cela on doit construire sa vie.

    Je ne m'etendrais pas là dessus, car ce n'est pas le lieu.Tout cela pour dire que ta maladie est venue gâcher tout, je l'accepte mais elle a tout pollué jusqu'à cette relation que nous avions et à laquelle j'ai cru jusqu'au jour où...j'ai claqué la porte, au sens propre comme au figuré et tu dois te souvenir de ce jour aussi bien que moi...

    Je ne crois pas en dieu. Et si j'avais la meme faculté-ou maladie- que toi je lui dirais merde à l'instant même ou j'ecris pour dire ma colère. Il t'appelle? Sans doute ne vois tu pas les dix mille personnes qui te soutiennent, tes parents, tes amis, non c'est dieu eh oui c'est important d'être appelée par Dieu.Mais merde, ouvres les YEUX!!!!

    A toi de réagir, soit tu choisis le chemin des marécages et tu t'enfonces de jour en jour et de plus en plus tout en perdant des gens fatigués d'aider. Soit tu décides "d'agir". Je dis pas que c'est facile loin de là. A toi de voir.

    Au départ, je ne voulais même pas poster, mais je crois que je me le devais.

    Je crois encore moins en Dieu aujourd'hui.

    Bonne nuit.

    Posté par elodie, 23 juin 2007 à 03:28
  • petit soutien d'amour

    alors soeurette, il n'y a pas que les voix dans ta vie ne l'oublie pas
    sinon si dieu existait il ne t'aurait pas fait souffrir ainsi, donc il ne vaut pas la peine que tu te fasse du mal pour lui
    pense plutôt à tout ce qu'on a encore à réaliser ensembles
    je te fais de gros bisous
    ta soeurette

    Posté par doudoue76, 24 juin 2007 à 23:20
  • Pour en avoir parlé avec toi, tu sais que j'avais un oncle schizophrène. Et là honnêtement je me demande si tu es sincère ou si c'est juste de la provoc pour attirer l'attention ou faire de la peine à quelqu'un. Car oui il y a la maladie, mais il y a aussi ton histoire qui provoque pas mal de victimisation (je le sais, on a la même, et je suis aussi passée par là). Et d'ailleurs, mon oncle savait très bien se servir de sa maladie. Quand il faisait quelque chose que la famille désaprouvait il disait avant qu'on ne l'engueule:"C'est pas moi c'est l'autre." Et plus d'une fois on a réussi à lui faire avouer qu'en fait ce n'était pas l'autre, tenu en respect par le traitement, mais bien lui. Tous les malades de schizophrénie utilisent leur maladie, TOUS y compris toi.

    Donc là ton message pour moi c'est de la provoc, de la pure provoc, et je trouve çà moche que tu te serves de ta maladie pour obtenir quelque chose des autres autour de toi: amour, amitié, affection ou autre chose je ne sais pas (mon oncle c'était souvent pour obtenir de l'argent), mais ton message ici est pour moi manipulateur et c'est tout.

    Posté par Brigitte, 26 juin 2007 à 20:47
  • La question que je me pose dans ce post est très claire : est-ce que tu crois en Dieu car dans ce cas et si ta foi t'aide je suis en mesure de la respecter comme toutes croyances qui aiderait une personne qui souffre. Chacun a ce droit est c'est d'ailleurs dans la constitution des Droits de l'Homme... Donc rien à dire là - dessus, même si je suis agnostique (je ne sais pas si dieu existe) je suis en mesure de penser que tout système de croyances permet à l'homme d'accomplir ce qu'il croit être vérité qu'il ne détient pourtant pas... bref bref...

    Maintenant ce que je ne comprends pas c'est la fin de ton message qu'est-ce que tu entends pas" rejoindre Dieu" c'est entrer dans un couvent, te donner la mort, une quête mystique, il y a différentes formes de voie à l'intérieur des religion, donc c'est vrai que la fin de ton message peut être perçu comme alarmant.

    Avoir la foi n'empêche pas d'avoir les pieds sur terre et d'être sensée, donc peut-être réfléchis à cela. Car après tout maladie ou pas (et personnellement j'en tiens compte) c'est peut-être des confusions que tu fais en mélangeant un peu tout.

    Rien n'est choquant et j'espère que ton entourage ne s'inquiète pas et que tu arrive à communiquer ce qui se passe pour toi sans forcèment faire de chantage ou alarmer ton entourage car je sais que tu es quelqu'un de capable et de courageuse.

    Posté par sandra, 28 juin 2007 à 16:12

Poster un commentaire